Si vous l'appréciez,
n'hésitez pas à diffuser
et à faire connaître cette newsletter

--- Télécharger le e-Courrier en version PDF : ici

Billet d'humeur

Les résultats annuels 2016 du Groupe viennent d'être publiés. S'ils sont supérieurs aux attentes des analystes dans un contexte géopolitique difficile, force est de constater qu'ils sont très contrastés entre les deux filiales aériennes.

En effet, avec un chiffre d'affaires supérieur de 57 % à celui de KLM (15,4 Mds vs 9,8 Mds), le résultat d'exploitation d'Air France n'atteint que 55 % de celui de sa consœur hollandaise (372 millions vs 681 millions).

Des esprits tortueux chercheront certainement des explications cachées (différentiel d'amortissement ou de provisions par exemple). Il n'en demeure pas moins vrai que si les deux entreprises fonctionnaient exactement dans les mêmes conditions, le résultat d'exploitation d'Air France devrait avoisiner 1,07 Md.

On en est extrêmement loin.

Le chiffre d'affaires de KLM a chuté de seulement 1,1 % quand celui d'Air France a chuté de 4,3 % sur l'année 2016, principalement à cause des attentats qui ont conduit de nombreux passagers à éviter la France et aussi à cause de grèves à l'entrée de l'été.

La marge d'exploitation française s'établit à 2,4 %, quand celle de KLM s'élève à 6,9 %, historiquement l'une des plus hautes.

Tout ceci, alors que la facture de carburant est proportionnellement plus importante chez KLM souffrant d'une flotte vieillissante et que les coûts de personnel sont (hors charges sociales employeur) sensiblement comparables au global des personnels sols et navigants dans les deux compagnies. C'est pourquoi, même si les employés ne peuvent se permettre de jouer en permanence l'immobilisme dans un contexte de concurrence exacerbée - voire déloyale - et de dérégulation économique, les responsables de cette importante différence d'efficacité économique sont à rechercher aussi en externe.

Une fois encore, il convient de dénoncer le différentiel de charges externes entre les deux entités dont le principal composant (hors fuel et entretien des avions) demeure les taxes et redevances aeronautiques. Ces dernières s'élèvent à 1,9 milliard au niveau groupe et leur répartition entre les deux compagnies est loin d'être proportionnelle à leur activité, cela au détriment d'Air France.

C'est bien principalement grâce à ce différentiel franco-hollandais que KLM a plus de lignes bénéficiaires qu'Air France et peut donc ouvrir de nouvelles destinations et augmenter de façon rentable son nombre de ESKO produits (+2,7 %) quand Air France le réduit (-0,3 %).

A l'instant T, le projet Boost dans sa proposition d'ébauche actuelle a un intérêt à court et moyen terme, mais il subira vraisemblablement le même sort que Transavia Munich qui fermera définitivement après l'été prochain si structurellement l'Etat français laisse encore et toujours les salariés, notamment navigants, faire seuls les efforts que les taxes redevances et charges prohibitives viendront annuler.

Curieusement, le sujet est éludé dans les articles consacrés aux résultats annuels, récemment parus dans la presse, hormis dans l'interview de Jean-Marc Janaillac sur RTL (16 février).

Louis Jobard

Pilote Administrateur Air France - KLM


Air France

- 6 février 2017 -

HOP! Air France se lance dans la réservation de voitures avec chauffeur

La filiale régionale d'Air France s'associe à Taxi Tender afin de proposer une offre de transfert en véhicules avec chauffeur.

--- Lire l'article : ici


- 8 février 2017 -

Le retour des passagers asiatiques dope Air France-KLM

Le groupe Air France-KLM a annoncé mercredi une hausse de 7,5 % du nombre de passagers transportés en janvier, sur un an, avec une progression marquée sur la zone Asie.

--- Lire l'article : ici


- 9 février 2017 -

Air France prête à recruter 200 pilotes

Pour convaincre les syndicats de signer l'accord qui pourrait donner naissance à une nouvelle compagnie aux coûts d'exploitation plus faibles, Air France s'est aussi engagée à créer 1 000 postes d'hôtesses et de stewards.

--- Lire l'article : ici


- 10 février 2017 -

Sur sa nouvelle filiale low cost, Air France joue son va-tout avec les pilotes

La direction de la compagnie, qui considère être allée au bout des concessions qu'elle pouvait faire aux pilotes pour sa nouvelle compagnie à coûts réduits, a soumis son projet d'accord à signature.

--- Lire l'article : ici

Une description précise de l'offre faite aux pilotes et des enjeux.
Air France propose de les intégrer moyennant 1,5 % d'efforts à la création d'une nouvelle filiale quand Lufthansa propose aux siens 8,5 % d'augmentation de salaire sur trois ans mais l'utilisation dans une filiale de 40 nouveaux avions qu'ils ne piloteront pas. Dilemme stratégique...


- 10 février 2017 -

Hub Air France : 500 millions d’euros pour améliorer la récupération des bagages

Le terminal 2 de Roissy autoproclamé "hub le plus puissant d’Europe", continue de se développer 20 ans après son inauguration. Ses dirigeants promettent des investissements pour combler ses lacunes.

--- Lire l'article : ici

Un passager choisit en fonction de différents critères (prix, horaires, programme de fidélité) la compagnie sur laquelle il veut voyager avant de s'intéresser au hub de correspondance. Par contre, s'il sait qu'un de ces aéroports est un cauchemar, il essayera de l'éviter.
En 2016, Roissy est 33ème mondial au classement Skytrax, il était 48ème en 2015, 95ème en 2014.


- 13 février 2017 -

Ryanair suggère à Air France et Lufthansa de collaborer

Le PDG de la compagnie irlandaise à bas coût Ryanair, Michael O'Leary, suggère aux compagnies traditionnelles Air France et Lufthansa de collaborer avec sa société sur les segments moyen courriers, de façon à faire "pression" sur leurs syndicats. "La seule issue possible pour les compagnies établies est de collaborer avec les compagnies à bas coûts", estime-t-il.

--- Lire l'article : ici

Un nouveau rôle pour o'Leary : attiser les braises.
Il oublie de mentionner que l'activité de transporteur de passagers ne contribue qu'à hauteur de 30 % au chiffre d'affaires de sa société cotée et 0 % du bénéfice puisqu'elle est déficitaire.
Cela est normal compte tenu du prix d'appel des billets. Toutefois, s'il s'agissait un jour de passagers en correspondance sur de grandes compagnies, nul doute que la recette unitaire correspondante serait bien supérieure ou alors ces compagnies seraient obligées de subventionner Ryanair comme le font discrètement les aéroports et les régions.


- 13 février 2017 -

Boost : le personnel navigant commercial d’Air France laissé pour compte ?

Alors que leurs collègues pilotes disposent d’une semaine supplémentaire pour donner leur avis sur la création de la nouvelle compagnie à coûts réduits introduite par le projet "Boost", le personnel navigant commercial d’Air France s’estime laissé pour compte. Les syndicats parlent d’un "scénario infernal".

--- Lire l'article : ici

Après des années de communication hargneuse orchestrée au plus haut niveau, pas étonnant de lire encore et toujours qu'il y a une corporation avantagée par rapport aux autres, la désignation à la vindicte changeant régulièrement de cible.


- 13 février 2017 -

HOP! sur la trajectoire de l'équilibre financier en 2017

HOP!, la société qui regroupe les activités court-courrier d'Air France-KLM, reste sur la trajectoire d'un retour à l'équilibre financier cette année.

--- Lire l'article : ici

Le futur de HOP! au sein du projet Trust Together est un peu difficile à appréhender...


- 14 février 2017 -

Transavia va fermer sa base de Munich

Le PDG du groupe Air France-KLM explique le départ de sa filiale low cost par le recentrage sur ses marchés nationaux notamment. Le débarquement en force d'Eurowings (Lufthansa) sur le site semble avoir eu raison, pour l'instant, des espoirs de développement sur ce hub du groupe franco-néerlandais.

--- Lire l'article : ici

Concurrence à Munich, certes mais aussi très peu ou pas de pilotes chevronnés prêts à signer chez Transavia Munich aux conditions de travail et de rémunérations proposées ; cette carence entraînant donc de coûteux déplacements de commandants de bord appartenant à Transavia Hollande.
Dans ce fiasco, le plus "cocasse" est que la création de cette base était avec le recul de l'âge de départ obligatoire en retraite des pilotes un des piliers de l'accord de réduction des coûts pilotes signé chez KLM.


- 16 février 2017 -

Air France n’échappera pas à une augmentation de capital

La compagnie souffre d’un endettement trop lourd. Une recapitalisation devient nécessaire d'ici l'an prochain. Une alliance plus poussée avec l'un de ses partenaires chinois aussi.

--- Lire l'article : ici

La duplicité du discours entre les déclarations en Conseil d'Administration et les confidences anonymes à la presse ne lasse pas d'étonner.
Mathématiquement, avec un cours de 6 euros, pour détenir autant de titres que l'Etat (qui lui, aurait encore les droits de vote doubles en Assemblée Générale), Delta et/ou une compagnie chinoise devrai(en)t investir au cours actuel chacune environ 300 millions d'euros, diluant ainsi drastiquement les actionnaires minoritaires.


- 16 février 2017 -

Quand Air France désosse ses Boeing 777 de fond en comble

Les opérations de "grandes visites" assurent la maintenance d'un avion en l'inspectant de A à Z et en le désossant littéralement. RMC Découverte plonge dans un de ces incroyables chantiers, avec un 777 d'Air France entièrement mis à nu.

--- Lire l'article : ici

9 000 heures de travail pour un B777 ; environ 4 000 heures pour un B787. Il fallait compter 45 000 heures pour un B747-400, un autre aspect de l'intérêt vital pour les compagnies de renouveler leur flotte au-delà des économies de carburant.


- 16 février 2017 -

Le groupe Air France-KLM se redresse mais l’écart se creuse entre les deux compagnies

Les résultats de 2016 du groupe, en forte hausse pour la deuxième année consécutive, masquent le recul des performances d’Air France et la très bonne santé de KLM.

--- Lire l'article : ici


- 16 février 2017 -

Où va Air France ?

Les bons résultats annuels d'Air France-KLM sont dus aux deux tiers aux bénéfices de la compagnie néerlandaise. Mais l'avenir reste encore bien incertain.

--- Lire l'article : ici


- 16 février 2017 -

Interview de Jean-Marc Janaillac

Jean-Marc Janaillac répond aux questions de Yves Calvi.

--- Lire l'article : ici


- 17 février 2017 -

Pourquoi les profits sont insuffisants pour le PDG

Pour Jean-Marc Janaillac, le PDG d'Air France-KLM, le milliard d'euros de bénéfice d'exploitation dégagé par le groupe en 2016 sont insuffisants pour générer les cash flow nécessaires pour financer la croissance d'Air France.

--- Lire l'article : ici


Economie

- 27 janvier 2017 -

IATA délocalise environ 60 emplois

L’Association internationale du transport aérien déplace environ 200 collaborateurs dans le monde pour moderniser ses systèmes de règlements financiers.

--- Lire l'article : ici


- 31 janvier 2017 -

Billets d'avion : des sites épinglés pour des pratiques trompeuses

La DGCCRF dénonce certaines pratiques d'agences de voyages et comparateurs en ligne. En cause notamment, la mise en avant de prix réduits inaccessibles à la plupart des consommateurs.

--- Lire l'article : ici


- 1 février 2017 -

Lufthansa opposée aux "subventions d'Etat"

Le patron de la compagnie aérienne allemande a réaffirmé son opposition aux subventions alors que Lufthansa va coopérer avec Etihad Airways.

--- Lire l'article : ici

Aucune morale dans les affaires.
Lufthansa est membre de Airlines for Europe (A4E) et peut-être de Europeans for Fair Competition (E4FC) dont la liste des membres n'est pas connue.
Dans le même temps, elle tend une main secourable mais bassement intéressée à Etihad, appliquant le précepte : "Faites ce que je dis mais pas ce que je fais".


- 6 février 2017 -

Airbus : 25 avions livrés en janvier

Airbus a enregistré deux commandes nettes d'avions depuis le début de l'année et livré 25 appareils, a-t-il annoncé dans son bilan commercial de janvier.

--- Lire l'article : ici


- 6 février 2017 -

Qatar Airways effectue le vol le plus long du monde

Un Boeing 777 de la compagnie Qatar Airways a effectué la liaison Doha-Auckland en peu plus de 16 heures, traversant 10 fuseaux horaires, survolant cinq pays et parcourant une distance d'environ 14 500 km avant d'atteindre la Nouvelle-Zélande.

--- Lire l'article : ici

A combien de passagers le remplissage est-il limité pour assurer le vol direct dans chaque sens ?


- 7 février 2017 -

Le protectionnisme va-t-il couper les ailes au transport aérien ?

Les compagnies aériennes peuvent-elles continuer à prospérer à l'international dans un contexte où la tendance au protectionnisme se propage à travers les Etats ?

--- Lire l'article : ici

Le transport aérien totalement libéré est dans certaines régions du monde surtout un formidable vecteur de dérèglement social et de nivellement par le bas et il ne s'agit pas seulement ici des personnels des compagnies.


- 9 février 2017 -

La mégacommande de Singapore Airlines à Boeing, une douche froide pour Airbus

La compagnie a commandé à Boeing 20 gros porteurs 777-9 et 19 biréacteurs 787-10, pour un prix catalogue de 13,8 milliards de dollars. Une énorme déception pour Airbus, dans un contexte de ralentissement des commandes de long-courriers.

--- Lire l'article : ici

Le 777-300 d'Air France peut dejà transporter 468 passagers en trois classes. Il est certifié en 550 places.


- 11 février 2017 -

Alitalia s'enfonce dans la crise

La compagnie aérienne italienne cherche une solution pour sortir de son bourbier financier.

--- Lire l'article : ici

Que serait-il advenu d'Air France et de KLM aujourd'hui si le groupe avait persisté dans l'erreur de soutenir Alitalia contre vents et marées ? Mais que serait-il advenu de Lufthansa si le groupe Air France-KLM n'était pas à l'origine monté au capital d'Alitalia pour barrer la route à la compagnie allemande ?
Notre groupe a souvent fait des investissements défensifs tels que celui-ci ou Martinair ou CityJet ou VLM. La réussite a rarement été au rendez vous, et l'endettement excessif et persistant d'Air France-KLM n'est pas étranger à ces contre-performances stratégiques.


- 13 février 2017 -

Les Airbus A320 d’Air Berlin commencent à voler pour Eurowings

rois Airbus de la famille A320 d’Airberlin aux couleurs d’Eurowings ont décollé vendredi 11 février de Hambourg à destination de Manchester, Stuttgart et Nuremberg. Ces vols marquent le coup d’envoi de l’accord de location avec équipages (wet-lease) conclu entre airberlin et le groupe Lufthansa.

--- Lire l'article : ici

Une des raisons de la fermeture de Transavia Munich.
Air Berlin est au bord du gouffre. Elle est amenée à louer ses avions avec équipage sur le long terme pour ne pas purement et simplement fermer. Dit autrement, Lufthansa fait du dumping social et se débarrasse de deux concurrents tout en s'abaissant à aider financièrement Etihad, qui contrôle Air Berlin.


Low cost

- 3 février 2017 -

Ryanair placé sous contrôle judiciaire

Le placement sous contrôle judiciaire de la compagnie aérienne irlandaise Ryanair, assorti notamment de l'obligation de verser un cautionnement de cinq millions d'euros, a été confirmé vendredi par la chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Aix-en-Provence, a-t-on appris de source judiciaire.

--- Lire l'article : ici

Si la commission européenne ne s'en mêle pas, une nouvelle condamnation possible en France pour le flibustier social.


- 6 février 2017 -

Ryanair maintient son objectif mais annonce des tarifs faibles

Ryanair pense atteindre son objectif pour l'exercice en cours malgré une baisse des tarifs de la saison hivernale qui pourrait être supérieure à 15 %. La compagnie irlandaise a averti que l'année serait difficile pour les compagnies aériennes européennes.

--- Lire l'article : ici


- 7 février 2017 -

Ryanair fustige la législation bruxelloise : "Stupide"

Ryanair a annoncé ne pas vouloir investir davantage à Brussels Airport tant que le problème des nuisances sonores générées par l'aéroport n'est pas réglé.

--- Lire l'article : ici

Faire voler un B737 rapporte moins de 6 000 euros à Ryanair et c'est son PDG qui l'affirme. A ce tarif (vraisemblablement pour une étape), on comprend aisément que le modèle économique ne repose pas sur les passagers.


- 8 février 2017 -

Ryanair lance une assurance multi-voyages et annuelle

La compagnie aérienne low cost Ryanair a lancé son nouveau service annuel d’assurance multi-voyages, en partenariat avec Europ Assistance.

--- Lire l'article : ici


- 8 février 2017 -

Pour le patron de Ryanair, le Brexit est la "décision la plus stupide" jamais prise

Le patron de la compagnie aérienne à bas coût se dit persuadé que les Britanniques regretteront leur décision d'ici quelques années.

--- Lire l'article : ici


Accidents - Sûreté

- 10 février 2017 -

Nouvelle contre-expertise sur le Rio-Paris

Les juges d'instruction ont ordonné début février une nouvelle contre-expertise pour faire la lumière sur les causes de l'accident du vol Rio-Paris d'Air France, qui avait fait 228 morts en juin 2009.

--- Lire l'article : ici


Insolite

- 1 février 2017 -

Un prince saoudien fait voyager ses 80 faucons parmi les passagers d'un avion

Non, ce n'est pas une photographie truquée. Un membre de la famille royale d'Arabie Saoudite a bien réservé une place pour chacun de ses rapaces sur un vol de la compagnie Qatar Airways.

--- Lire l'article : ici

L'histoire ne dit pas si le prince a payé aussi 80 suppléments pour repas spéciaux.


L'action Air France - KLM

- 8 février 2017 -

Le trafic a augmenté de 5,3 % en janvier

Air France-KLM a fait état d'une croissance de 5,3 % de son trafic en janvier et de 7,5 % du nombre de passagers transportés à 6,9 millions d'euros.

--- Lire l'article : ici


- 16 février 2017 -

Air France-KLM s’envole à Paris, le CAC 40 consolide

Star boursière du jour, Air France-KLM s’envole après la publication de ses résultats annuels. Le CAC 40 reprend son souffle après six séances de hausse d’affilée, affecté par la chute d’Areva et Schneider Electric.

--- Lire l'article : ici


L’action Air France-KLM affiche une envolée boursière d’environ 27 % sur la semaine écoulée.

Après avoir débuté la semaine à 5,061 euros le lundi 13 février, elle  clôture celle-ci à 6,46 euros  ce vendredi 17 février.

Cette semaine de rêve pour tous les actionnaires de notre groupe ne doit pas nous faire oublier que le titre affiche une bien piètre performance sur plus long terme, avec une baisse de 25 % en moins d’un an et une division par deux du titre depuis 2014.

Mais ne boudons pas notre plaisir, cette hausse est impressionnante, dans des volumes énormes, celle-ci est due à la publication de résultats annuels supérieurs aux attentes. Elle est probablement également le résultat d’autres facteurs techniques, comme le rachat "en mode panique" de vendeurs à découvert pris au piège d’une hausse aussi forte et rapide.

En résumé, la hausse sur la semaine écoulée est de 27 % dans un volume de 45,7 millions de titres, soit trois fois plus que la semaine précédente (17,1 millions de titres échangés sur la semaine du 6 au 10 février).

Cette hausse n’est pas sans rappeler celle de la semaine du 15 au 19 février 2016, l’action avait fait un bond de 23 % (6,92 euros à 8,509 euros),dans un volume de 29,4 millions de titres.

Lors de cette semaine, Alexandre de Juniac avait présenté les résultats de l’année 2015. C'était le 18 février 2016.

La suite, malheureusement, nous la connaissons. L’action avait ensuite glissé vers les 4,6 euros, touchés au mois d’octobre 2016.

La question que doit maintenant se poser tout investisseur, est la suivante : cette hausse est-elle solide et durable ? Quels en sont les ressorts fondamentaux pour que le titre continue à monter ?

Les analystes des différentes banques, quant à eux, toujours à la traîne des cours de bourse, reprennent leurs calculettes et sont en train de réajuster leurs objectifs de cours pour coller à la réalité du marché...
 
Les cours du brut :

Les cours de l'or noir ont semble-t-il trouvé une zone d’équilibre entre 51 dollars et 54 dollars le baril.

Equilibre entre les réductions d’offre de l’OPEP et de ses partenaires, notamment la Russie, et la demande mondiale, à la hausse sur fond de reprise.

Cet équilibre est bien entendu fragile, les réserves mondiales d’or brut étant concentrées dans la poudrière du Moyen-Orient.

A noter également que toute reprise des cours au-dessus d’un certain niveau (60, 70 dollars ?) permettrait une relance de l’exploitation du pétrole de schiste.

Agenda :

Lundi 20 février 2017 : annonce des résultats de la consultation des pilotes sur le projet Boost...

Mercredi 8 mars 2017 : publication des chiffres de l’évolution de l’activité du mois de février.

Les informations de cette rubrique ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter des actions Air France-KLM.

Publications électroniques
Relire le e-Courrier #54
Relire le e-Courrier #55
Relire le e-Courrier #56
Relire le e-Courrier #57
Relire le e-Courrier #58

Publications papier
Relire le Courrier #1 Relire le Courrier #2 Relire le Courrier #3
Relire le Courrier #4 Relire le Courrier #5 Relire le Courrier #6
Relire le Courrier #7 Relire le Courrier #8 Relire le Courrier #9
Relire le Courrier #10


Contact - Désinscription